Édito 2021

Créé par la Compagnie Capia, association d’Economie Sociale et Solidaire, La Ronde des Saisons, festival saisonnier, est née en 2015, après les attentats, d’un besoin de célébrer la beauté en s’appuyant sur les cycles de la Nature.


par Didier

Créé par la Compagnie Capia, association d’Économie Sociale et Solidaire, La Ronde des Saisons, festival saisonnier, est née en 2015, après les attentats, d’un besoin de célébrer la beauté en s’appuyant sur les cycles de la Nature. Cet événement artistique pluriel s’est déroulé jusqu’au printemps 2020 où sa 21ème édition a eu lieu dans la cité médiévale de Sarlat. En 5 ans, c’est lors de marathon de 24h de co-création que plus de 120 artistes professionnels et amateurs se sont réunis afin de proposer des spectacles au public. 2020 nous a stoppé dans notre élan, nous avons dû nous réinventer. Nous avons réfléchi en conscience, en observant notre territoire et la nature qui l’environne.

L’art a traversé des âges depuis les temps les plus anciens. Ici en Périgord noir, dit le pays de l’Homme, nous avons la chance de côtoyer ces lieux sacrés qui se racontent. De ses grottes ornées jaillissent des bestiaires fantastiques. Une époque où minéraux, végétaux, animaux, humains, les quatre règnes vivaient ensemble en harmonie, dans un profond respect les uns des autres. Si on regarde la nature, on se rend compte qu’elle vit en équilibre. Elle nous montre comment nous devons faire alliance, comment collaborer, comment prendre soin les uns des autres et comment bien vivre ensemble. Au cœur de cette crise mondiale, il m’a été suggéré de retrouver ce sens du Grand Vivant, de la nature et du sacré. Comme pour dire à nos ancêtres que tout n’est pas perdu et que nous entendons leur appel urgent.

 

Parce que nous nous sentons impliqués dans ce monde en mouvement, nous nous appuyons sur nos valeurs de beauté, diversité, solidarité, partage, cohésion, simplicité, humilité, long terme. C’est avec détermination, joie et engagement que nous avons profilé notre nouvelle ligne éditoriale pour les 3 années à venir autour de 3 axes :

 

  • préserver et développer l’emploi dans les arts vivants sur notre territoire,
  • donner du sens et recréer le lien social et solidaire auprès de notre population
  • tisser nos projets en accord avec l’environnement en participant à la transition écologique et énergétique.

 
La Ronde des Saisons prend alors un nouveau départ. C’est dans l’acte 2 que les 4 saisons se fondent en un seul Festival des Arts Vivants, en plein air et itinérant : le Festival de la Ronde.

 

Nous allons irriguer le territoire en suivant nos rivières, en célébrant la Terre au travers de spectacles, balades animées, performances, conférences, films, scènes ouvertes, tremplin et bien sur le célèbre marathon de 24h, chantier participatif artistique, singularité et signature de la Ronde.

 

Nous amènerons le public le plus vaste possible à se reconnecter à ce qui nous est de plus cher : La préservation de la Vie sur TERRE, en l’invitant à l’intelligence collective dans des ateliers participatifs de co-écriture, de découverte, de sauvegarde de la nature et de l’homme sur son territoire.

Isabelle Marolleau

Directrice du festival